Étymologie du nom Schiavon

Traduction partielle (automatique-améliorée) de l'article en slovene

envoyé par Jože Katern, Slovenia

[Ceci est une amélioration d'une traduction automatique qui est malheureusement presque incompréhensible par endroits. Des erreurs ont pu se glisser. Pour une meilleure compréhension, ou pour voir les sources de ces affirmations, voir le texte original en slovène]

Début de l'article envoyé par Jože Katern: source:site http://www.hervardi.com/

La Slovenka (Schiavona)

Schiavone (nom italien pour les Slovènes, plus tard, les Croates, mais pas en termes de personnes, mais uniquement en termes militaires spécifiques - hervardov, Horvath, hrovatov, krovatov, croatov)!

Schiavone est une épée spéciale de la fin du Moyen Âge, qui est facilement reconnaissable. L'épée à la protection inhérente à la main dans la forme de paniers, ce qui est extrêmement pratique. Schiavono - Slovène était la garde personnelle du doge de Venise.

Qui est le doge?

Doge Venitien, le titre de dirigeants. Ceci est dit pour dux, mot latin, qui signifie en slovène Duc. Il est aussi intéressant d'indiquer au lecteur que le doge de Venise, sixième nommé, Dominik Monagar, est slovène tel que le démontre Anton Vramec dans sa chronique.

doge de venise


Grand cortège du Doge

Ces corps de gardes ont été initialement composés des Slovènes, comme les Slovènes vénitiens d'Istrie, ce qui nous montre une image claire que nous étions Slovènes et comme aujourd'hui, solllicités pour les tâches militaires. D'une épée avec un panier comme la nôtre nous ne connaissons que celle des espagnols (Stradioti / Estradios) et des Écossais (Claymore). Schiavone, comme Claymore et Stradioti se trouvent et se situent dans le contexte d'utilisation d'un groupe spécifique de personnes et de la région. Dans notre cas, la Venise de la Slovénie, plus précisément Primorsko Slovénie dans l'Italie d'aujourd'hui!

D'après Gene George, qui est un expert collectionneur d'armes médiévales, et seulement cela, nous pouvons dire que la Schiavone a formé et joué un rôle important dans les geurres vénitiennnes - ottomanes (turques). George a dit:> Schiavone slovène signifie vivre en Italie. -et ensuite - Les soldats slovènes étaient également équipées, mais ont fait une impression spéciale par leurs épées brillantes (panier à poignée Glaive) connu sous le nom Schiavone - Slovenke. <

Le fabricant tchèque d'épées et autres armes Červenka Vladimir (Forgeron Tchèque et amateur du Moyen Age) laisse entrevoir que les Schiavono pouvaient également être des chevaliers légers, même s'ils devait se battre de près, jusqu'à 100 centimètres, ne représentant pas les caractéristiques typiques de la cavalerie du temps.

Nom SCHIAVON

Le mot Schiavone signifie exclusivement slovène et se rapporte uniquement à la Slovénie. Les historiens officiels d'aujourd'hui, ceux ayant un diplôme et un doctorat, et les ressources financières affectées à la réalisation de projets au profit de la nation slovène, jusqu'à maintenant ont rejetté fermement ces faits. En Schiavone ils voient Slaves, mais en 1000, quand a été écrit par le diacre auteur de Chronicon Venetum John (Iohannes Diacre, chroniqueur et ambassadeur de la Orseola doge vénitien Pietro II du Saint Empire romain germanique), ils n'existaient pas (L'académie Slave a été construite du 19ème siècle et est non fondée historiquement).

La période Schiavone est maintenant assez connue en Italie, et, par exemple, appelée la Venise Schiavonia - Slovénie. Dean Ross (collecteur et étudiant d'armes médiévales, possedant la plus grande collection privée ) sur son site Internet indique que Schiavone dérive du mot italjanskega slave (ie, slovène), qui sont de la garde personnelle du Doges. Ainsi, il y a une preuve que Schiavone ne s'applique pas à une vaste gamme de > slaves <de la Russie vers la Grèce, peu importe, mais cela pourrait être une description pour les Slovènes (Venise, l'Istrie,.) Qui sont les Slovenov partie occidentale, appelés aussi Vénètes ( Beneti).

(Cliquez pour une meilleure définition) La côte Dalmatienne - La carte est de Stefano Bonsignori, célèbre pour ses cartes de divers pays, et dont les oeuvres originales se retrouvent dans plusieurs musées

Photo prise à Florence, Italie. par Leonardo de Lucca Schiavon
Florianopolis, Santa Catarina, Brasil, lors d'un voyage en 2004

Regardons quelques toponymes suggérant la présence des Slovènes en Italie et l'intérieur qui sont des preuves vivantes que les Slovènes sont vraiment; les premiers résidents qui ont toujours peuplé l'Europe Centrale:

Schiavonia (71 km au sud-ouest de Venise, le district de Este)
Schiavone (94 kilomètres à l'ouest de Venise)
Schiavo (77 kilomètres de Venise)
Monteschiavo (IESI, Ancône)
Acqua Schiava (vallée de la rivière Brent)
Riva degli Schiavoni (Venise Slovenov Coast)


riva di schiavoni

Côte Slovenov (Slovènes) à Venise - Venetkah

Jamais dans l'histoire, les Italiens ont eu des frontières communes avec les autres ''Slaves'' sauf les Slovènes. Pour les anciens Italce nous étions Vénètes (en Slo-Venët'i), ou leurs descendants, connus comme Schiavi, Schiavoni ou Slavi. C'est seulement au siècle dernier, que ces expressions, ces noms slovènes nationaux se propagent à tous ''Slaves''. Parmi les chauvins italiens, notamment à Trieste, est le très vivant et très populaire juron Schiavo, dans le sens de serviteur. Mais pourquoi alors avoir surnommée Venise, la perle de l'Italie d'aujourd'hui, Venise - Venetkah, la côte Saint-Marc, en l'honneur des Slovènes, si nous étions des Schiavi (domestiques)?

En conclusion, pour citer un attrait de plus, la Riva degli Schiavoni - côte slovène reçoit une procession annuelle, dans laquelle le Doge de Venise identifié avec sa ''suite''. Ces personnes sont chaque année invitées pour un moment, sur cette même Riva (côte), où se promènait le doge quand il été élu. Mais,pour sa sécurité, il était entourré de sa garde personnelle, d'où l'appellation Côte Slovenov - Slovènes.

Il faut familiariser les lecteurs avec le fait qu'ils ont réellement fondé Venise. La ville a été créée avec l'arrivée d'Attila le Hunt et les Hunov voir (Aquileia), a été brûlée et affamée. Les Slovènes ont ensuite été retirés de la Huns krvoločnimi et isolés sur les îles slovènes. Les petites îles sont ensuite reliées par des ponts et des maisons construites sur elles. [Mais, comme en Autriche d'aujourd'hui, est aussi en Vénétie (Venise) ils sont prisonniers de l'onde - traduction incertaine]

Doževo a personnellement étudié les Slovènes jusqu'au 13 siècle, et plus tard le dalmate UNIC - Croates (non pas les gens Croates, mais la classe militaire, appelée Croata, krovati, Hrovat, Horvat ou UNIC). Ces gardes ont été équipés avec les épées mentionné plus tôt, et comme nous avons déjà mentionné les Slovènes étaient des militaires de pointe et jusque-là formés à des tâches spécifiques.

Sources:
Ewart Oakeshott - Armure et armes européenne: De la Renaissance à la Révolution industrielle (Londres, 2000)
Claude Blair - Rapiere Schiavone
John Deacon - Chronicon Venetum (Venezia - Venise 1008)
Google Earth - satellite navigateur
Anton Vramec -Kronika (Ljubljana, 1578)
Léopold Verbovšek - Qui (est), nous les étrangers? (Ljubljana, 1995) *
Danilo Veleslavina - Nomenclature pour Bohemico - lat. - Gréco - Germanicus (Pragae, 1598)


Le concept de Slovenie - Sclavinie, Sclaueniae, Sclavonia, La Schiavonia, Windischland, Slowenien, Szlovenorszag

L'importance des noms de Slovénie et de leur mention dans la langue slovène et nos voisins. Le concept de la Slovénie dans les sources historiques relatives au territoire de la République de Slovénie ou au quartier aujourd'hui. Le concept de la Slovénie dans les sources historiques relatives au territoire qui est aujourd'hui la République de Slovénie, plus lointain, mais dans le passé, habitée par une majorité des Slovènes. Retija ou le nom de la Slovénie dans l'antiquité.

[Note de CMJS = La suite de cet article est partiel car c'est un débat qui tend à prouver d'un point de vue historique et linguistique que la Slovénie et sa culture sont antérieures à celles de la Croatie - considérations politiques qui ne sont pas du ressort de ce site, sauf pour le fait que les noms ou patronymes schiavon sont slovènes . Pour le texte complet, voir le texte original en slovène]

Andrej Šiško, Maribor, 15. Veliki srpan 2009

Source:

Barvna slika iz cerkve St. Pierre le Jeune v

* L'importance des noms de Slovénie et de sa mention dans la langue slovène et nos voisins
* Le concept de la Slovénie dans les sources historiques relatives au territoire de la République de Slovénie ou de son voisinage aujourd'hui
* Le concept de la Slovénie dans les sources historiques relatives au territoire qui est aujourd'hui la République de Slovénie, plus lointain, mais dans le passé, habitée par une majorité des Slovènes
* Retija ou le nom de la Slovénie dans l'Antiquité

 

Il ya même des écrits plus anciens de Slovénie - Schiavonie , du 1561e . Puis il est libéré Ruscellijeva édition Ptolomejeve Géographie de la Slovénie avec une carte appelée "nvova Tavola di Schiavonia". Un autre écrivain italien, Mauro Orbini dans son ouvrage intitulé:> Il Regno degli Slavi Hogg corrottamente detti Schiavon

slavonia

D'une importance particulière est l'image plus ancienne que le monastère mentionnés ci-dessus en la Slovénie. Il s'agit d'une fresque représentant le compliment des nations européennes de la Sainte Croix, dont la création appartient au milieu du 14e siècle. La fresque se trouve dans l'église de Saint-Pierre Le Jeune, à Strasbourg. En compagnie de la Germanium, de l'Italie, la Gaule, l'Angleterre, Hibernije, la Frise, en Écosse, Aragon, Sicile, la Castille, la Hongrie et la Pologne, dont les représentants montés à cheval et Oriensa et de la Lituanie à pied, aussi la Sclavonia (Slavonie) sur un cheval et couronne sur sa tête. Les représentants décrivent clairement la loi alors en vigueur, ou le Royaume-médiéval de la nation puis de l'Europe.

img

 

img

[Ceci est une amélioration d'une traduction automatique qui est malheureusement presque incompréhensible par endroits. Des erreurs ont pu se glisser. Pour une meilleure compréhension, ou pour voir les sources de ces affirmations, voir le texte original en slovène]

imgImages en couleur de l'église de St. Pierre Le Jeune à Strasbourg, qui dépeint la Slovénie (Slavonie). La peinture a été créée au milieu du 14ème siècle. Ce qui suit est une description de l'image dans le texte original en anglais - Murale à L'Eglise St Pierre le Jeune, cette murale délicieuse montre les nations de l'Europe en marche vers la Croix - chaque coureur porte un drapeau avec le nom de la nation.
Nous maintenons que la miniature , trouvée dans le monastère de Reichenau, environ 998 à l'époque de l'empereur Oton III, qui a dirigé les différents peuples et pays, a son importance. Parmi les représentants de la non-discriminatoire Otona Empire III sont la Slovénie, la Germanie, la Gaule et Rome, alors il devrait être noté que le représentant de la Slovénie à sur la tête la couronne royale.

img
sclavonia